Gilles Magneville, pilote, Alain Magneville, navigateur

samedi 31 mai 2003
par  Marc salama
popularité : 11%

Classement au championnats de France 2003

Classement au championnat du Monde 2003

L’interview MP4

Une ballade au fil de l’Oise


(Gilles Magneville) C’est un ULM de type multiaxe, de type avion, ça se pilote comme un avion. En multiaxe, tout ULM doit peser moins de 450 kg au décollage, avec les pilotes et l’essence, et la vitesse de décrochage doit être inférieur à 65 km/h, la puissance moteur ne doit pas dépasser 80 chevaux en continu. Les commandes sont les mêmes qu’un avion, les réactions sont un peu plus vives, comme on est plus léger, moins d’inertie. Une analogie un peu facile entre le Kart et la voiture.

(Alain Magneville) Une machine comme celle-ci prête à voler coûte à peu près 230 000 frs sans le parachute de secours, qu’on peut rajouter avec un déclenchement qui fait partir une roquette qui extrait 2 grandes coupoles qui descendent la machine et les occupants. On arrive au sol dans une cellule à plat avec le train qui va encaisser le choc. La cellule absorbe le choc. Tout ceux qui s’en sont servis, en sont ressortis indemnes.

Pour le brevet de pilote, il faut à peu près une vingtaine d’heures, tout dépend si vous avez de l’expérience dans l’aéronautique. Il faut une vingtaine d’heures supplémentaire pour la qualification d’emport passager. La même chose que pour un permis voiture.

A part les phases de déco et d’atterrissage, quand on est en vol, il n’y a pas de circulation ni d ’embouteillage. On est pas obligé de faire attention aux voitures à côté, en ULM on peut regarder le paysage pendant un quart d’heure, si on dévie de 200 ou 300 mètres en haut à gauche ou droite, il n’y a aucune incidence. Liberté totale. Paris Gap avec cette machine, il faut compter 4 h et demi selon le vent, le Mont Saint-Michel en 2 heures. On a une autonomie de 5 heures. On consomme 12 ou 13 litres à l’heure de sans plomb 98 ou 95 en croisière à 150 km/h.

Alain Magneville, navigateur, Gilles Magneville, pilote
Montdidier 2003
Gilles Magneville, pilote,
Gap 2002
Gilles Magneville, pilote,
Gap 2002

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur