Pierre Poirier, Eric Nagard

samedi 31 mai 2003
par  Marc salama
popularité : 5%

classement au championnat de France 2004

Classement au champiionnat de France 2003 : 3ème sur 7 en multiaxe biplace, et 4ème au général multiaxe.


Pierre Poirier, je suis du club des Noyers, à côté de Trépagny, je fais de la compétition depuis 7 ans et c’est ma 2ème participation aux championnats de France, et cela fait 2 fois que nous sommes vices-champions de France.

Eric Nagard, je pilote depuis 8 ans et nous faisons de la compétition ensemble depuis 3 ans à peu près. Je vole à l’aéroclub d’Yvetaux en Seine Maritime.

C’est un appareil Stole, une machine qui décolle très court, et qui atterrit très court, donc excellente pour les PAT. Assez robuste pour ce genre d’exercice, elle n’a pas vraiment toutes les qualités mais au moins celles-ci. Le moteur est un Savannah, une motorisation de 100 chevaux, un poids de 282 kg à vide et poids total en charge 450 kg, normes ULM. La compétition cette année a été nettement mieux que l’année dernière pour le temps excellent. Très bonne organisation, gens très sympas, on s’est toujours bien classé, vice-champion de France, j ’aime qu’on m’appelle Poulidor.

La catégorie, c’est multiaxes bi. La plus grande difficulté pour nous, c’est tout ce qui est éco, vu que l’appareil est relativement lourd. Le vol thermique pour nous, c’est relativement limite.
Par contre, tout ce qui est navigation et épreuve de vitesse, ça ne nous pose aucun problème. Mais pour les épreuves d’éco, on a quelques soucis, il va falloir qu’on maigrisse un peu, et nous et l’appareil. On avait fait une performance avec nos 4 litres, on avait pris un thermique au dessus du bois qui nous a permis de rester 25 minutes, ce qui est pour nous très bien. On est assez content.

Moi j’ai une profession formidable, je suis retraité, j’accorde tout mon temps à l’ULM. Là j’ai commencé à me préparer pour l’année prochaine.
Moi je travaille dans une filiale de la SNCF qui s’occupe de logistique ferroviaire. L’ambiance, elle était bien, j’ai cassé mon hélice, tous les amis sont venus nous dépanner, le temps a fait beaucoup de choses, l’organisation était sensationnelle dans tous les domaines, c’est quand même rare. Si on est sélectionné, on voudrait bien faire les championnats du monde, on attend que la fédération nous sélectionne.

Clés en main cette machine doit coûter 280 000 frs selon les équipements.

Pierre Poirier, Eric Nagard
Montdidier 2003

Sites favoris


5 sites référencés dans ce secteur